Comment calculer les besoins en fonds de roulement d’une entreprise ?

fonds de roulement

Êtes-vous chef d’entreprise et vous voulez être rigoureux dans la gestion de la trésorerie de votre entreprise ? Dans ce cas, vous devez savoir calculer le besoin en fonds de roulement. Appelé aussi BFR, il s’agit d’un indicateur indispensable pour tout créateur d’entreprise. Il correspond au décalage entre les encaissements et les décaissements. Ce décalage provoque un besoin temporaire nécessite un financement ou une ressource financière s’il est négatif. Comment donc calculer les besoins en fonds de roulement d’une entreprise ? Cet article vous explique tout ce que vous devez savoir concernant le BFR.

Qu’est-ce que les besoins en fonds de roulement ?

Le besoin en fonds de roulement est la somme dont l’entreprise doit financer pour régler le décalage entre les encaissements et les décaissements. Ces décalages sont souvent dus à l’exploitation de l’entreprise. Une entreprise dont le BFR est supérieur à 0 est surtout une entreprise qui doit payer ses fournisseurs pendant 30 jours et qui a des consommateurs qui la paient pendant 60 jours. La plupart des entreprises ont un BFR supérieur à 0, c’est-à-dire, elles doivent trouver des fonds pour mesurer les décalages de trésorerie. Par contre, une entreprise dont le besoin en fonds de roulement est inférieur à 0 est une entreprise qui encaisse en amont de décaisser. Il s’agit de ressources en fonds de roulement. Les sociétés du secteur de la grande distribution sont, par exemple, dans ce cas parce que ses clients paient comptant. La principale utilité du BFR est d’accorder une aide financière au cycle d’exploitation de l’entreprise. Il complète ainsi leurs capitaux permanents. Veuillez visiter frng pour plus d’information.

Comment calculer les besoins en fonds de roulement d’une entreprise ?

Le besoin en fonds de roulement peut se calculer en plusieurs manières différentes. La somme du BFR résulte des délais de paiement applicables entre la prestation ou la vente de produit et l’achat de matières premières ou marchandises auprès des fournisseurs de l’entreprise. Pour les prestations intellectuelles, elles dépendent du délai entre la commande de la prestation et son payement par le client. En général, le BFR comporte 3 éléments : la somme des stocks moyens indispensables à l’activité de l’entreprise, la somme de l’encours moyen « créances clients » ainsi que la somme de l’encours moyen « dettes fournisseurs ». Ainsi, le calcul de besoin en fonds de roulement se réalise suivant cette formule : BFR= Stocks moyen + Encours moyen « créance clients »- Encours moyen « acompte clients ». Dans le cas du BFR du départ, il se calcule de manière empirique en se basant sur les moyennes constatées dans les sociétés de même taille et de même activité ou avec le lancement des hypothèses de chiffre d’affaires effectuées dans le compte de résultat prévisionnel. Quant aux activités de services, le bfr calcul se fait à l’aide de cette formule : BFR= Travaux en cours + Encours moyen « Créance clients » – Encours moyen fournisseur.   

Comment interpréter les besoins en fonds de roulement ?

Le résultat obtenu à partir du calcul de BFR peut être négatif ou positif. Si le BFR est positif, cela veut dire que l’entreprise nécessite de trésorerie pour financer le décalage entre les encaissements et les décaissements. Même si cette situation est tout à fait correcte, dans la plupart des secteurs d’activité, le chef d’entreprise doit quand même veiller à connaître son besoin en fonds de roulement. Dans le cas où le besoin en fonds de roulement est négatif, cela veut dire que l’entrepreneur n’a pas besoin de trésorerie pour commanditer son décalage entre les encaissements et les décaissements. À l’inverse, l’entreprise possède une ressource financière parce qu’elle encaisse les paiements clients en amont de régler les fournisseurs. La frng vous explique tout.       

Injonction de payer : à quoi faut-il s’attendre ?
Logiciels de compta gestion EBP pour votre entreprise