Combien coûte un expert comptable d’entreprise ?

Recourir à un expert-comptable est nécessaire pour une bonne gestion de la comptabilité d’une entreprise. En effet, un tel expert est rémunéré en honoraires libres. La tarification est encadrée par de nombreux critères impactant directement sur ses prestations dans une société.

Les bonnes raisons de recourir à un expert comptable

Un expert comptable d’entreprise est l’allié de proximité d’une entreprise dans le domaine de la comptabilité. En effet, le recours à un expert en comptabilité n’est pas obligatoire. C’est par contre une pratique fortement conseillée. Externaliser le service de comptabilité permet de bénéficier d’une gestion optimale de tous vos comptes. Vous jouissez aussi des conseils précieux en matière de gestion d’entreprise en général. Puis, en déléguant les tâches comptables à un spécialiste, vous vous concentrez plus sur le centre de votre activité. Pour les créateurs d’entreprise, l’expert-comptable est celui qui aide ceux qui ont peu de notions en gestion administrative.

La tarification d’un expert-comptable

L’appel à un expert comptable d’entreprise a certainement un coût. Vous devez le savoir avant la signature du contrat pour éviter les mauvaises surprises. En effet, pour fixer son tarif, le cabinet comptable prend en compte une multitude de paramètres. Il s’agit d’abord de sa structure de coût vu qu’il pense à la rentabilité de son cabinet. Son prix en effectuant votre prestation lui permettra de couvrir ses différentes charges. Il prend aussi en considération sa concurrence. Pour rester compétitif, le comptable porte son attention sur les tarifs pratiqués par ses concurrents. Le but est de ne pas dépasser la limite haute du prix et de gager plus de clients.

Le volume horaire et le prix personnalisé

Le tarif d’un expert-comptable dépend de plusieurs éléments. Notamment, il considère le temps qu’il ait besoin pour traiter vos missions. Ainsi, ce temps de travail est chiffré en fonction du temps consacré au dossier et sur la base du forfait annuel révisable. Ce dernier tient compte essentiellement du volume horaire estimé pour les travaux. Des critères objectifs permettent donc l’estimation du volume horaire pour établir un devis personnalisé. On distingue donc le volume de factures à traiter, le nombre de salariés pour la gestion de paie. Il y a aussi l’étendue du service requis et les formalités urgentes. Dans la majorité des cas, l’expert considère aussi les frais engagés pour la réalisation de ses tâches. À cela s’ajoutent la difficulté du dossier et le temps dépensé pour le faire.

Facture électronique bientôt obligatoire : guide pratique
Gestion de paie : qu’est ce que la Déclaration Sociale Nominative (DSN) ?