La facturation est-elle obligatoire en auto-entreprise ?

Tout échange entre services ou produits et sa valeur exige naturellement des preuves d’exercice pour assurer l’accord entre deux parties. Peu importe votre statut entrepreneurial, vous êtes tenus de respecter les mentions obligatoires d’une entreprise. Afin de prouver l’existence et la conformité de votre entité sur le marché, il est alors obligatoire de se munir d’une facturation auto-entreprise lors des divers échanges.

Que doit comporter une facture en auto-entreprise ?

En dépit des simplicités sur la création d’une micro-entreprise, il faut quand même que les créateurs se plient aux obligations administratives du régime. Étant une vente de produits ou de services, la facturation auto-entreprise doit comporter les articles échangés et les valeurs respectives. Cela prouve que votre activité est légale, bien que la pièce même soit une preuve juridique des ventes.

Qui dit revenu dit facture ! Donc, si vous déclarez un revenu fixe annuel, vous devez avoir les preuves écrites des émissions entrantes et sortantes de votre petite entreprise. Toute personne faisant des échanges commerciaux, que ce soit du produit ou du service, doit avoir des carnets de facture personnalisés à titre du nom de l’entreprise même.

Comment élaborer une facture d’auto-entrepreneur ?

Comme tout autre modèle de facture, plusieurs mentions légales doivent être insérées dans ladite pièce justificative de vente. À savoir la date d’émission, le numéro de la pièce, l’identité de l’auto-entrepreneur, l’identité de l’acheteur, les opérations détaillées avec une majoration de prix, la TVA appliquée et la somme totale.

Pour rendre crédible la facturation auto-entreprise, l’identité doit être bien détaillée avec le numéro SIREN et le numéro d’immatriculation et le lieu du RCS. Il faut également respecter une chronologie entre les factures, cela peut être une séquence simple ou avec préfixe selon les habitudes de l’entrepreneur.

L’importance d’une facturation des services d’auto-entrepreneur

La pièce justificative de vente explique principalement que des accords de commerce se sont effectués entre le vendeur et l’acheteur. Dans le cas d’un contrôle fiscal et judiciaire, chaque exercice doit être prouvé dans la véracité et la transparence. Que ce soit en termes de prix et de quantité des prestations ou des produits.

Il ne faut jamais négliger une facturation auto-entreprise pour une bonne gestion des livres de recettes. Cette pièce peut vous servir à contrôler vos revenus, ainsi que vos bénéfices annuels. De plus, l’ensemble des factures vous permet une vision de vos gains et des pertes des années précédentes pour l’amélioration de la prochaine.

Gestion de paie : qu’est ce que la Déclaration Sociale Nominative (DSN) ?
Comment apprendre aux salariés à lire une fiche de paie ?